» Backpack  » Lyon – Aurillac (en train)

backpack
Lyon – Aurillac (en train)

Août 2020

Un matin, j’ai loupé mon réveil, impossible d’attraper mon TGV pour Toulouse avant de rejoindre Figeac. Les autres voyages de la journée sont complets.
Seul alternative : le TER à travers le Massif Central. Suivez-moi !

7

changements de train

Lyon – Saint-Etienne

De bon matin, dans un Regio 2N quasi neuf et vide, on quitte Lyon et en 45mn de train le long du Rhône, j’arrive à Saint-Etienne.
Premier changement.

Saint-Etienne – Le-Puy-en-Velay

Changement d’ambiance. Je monte dans 2 X73500 en UM, relativement vide. Le moteur ronronne au diesel et on quitte les caténaires.
Pendant 1h45, on suit le bord de la Loire, dans une vallée encaissée, bordé de village ruraux préservées.

Le-Puy-en-Velay – Brioude

Arrivé dans la capitale de Haute Loire a 17°C, l’air et frais.
A partir de là, les choses se gâtent. Bien que possible en train, le trajet suivant d’une heure s’effectue en bus pour rejoindre Brioude.

Brioude – Arvant

Sortie du bus, quelques minutes plus tard, je saute dans le Cévenol. Un fier AGC venant de Nîmes direction Clermont. Ligne mythique, que je ne parcourais que 9mn Visage grimaçant avant de descendre a Arvant.

Changement à Arvant

Le changement le plus long. 1h22 dans une gare au milieu de la campagne, mais qui voir passer le Cevenol et Aubrac, deux lignes mythiques, en plus des trains pour Figeac
La pause n’est pas désagréable a l’heure du pique-nique

Arvant – Neussargues

1h de trajet sur la ligne de l’Aubrac
A travers le Cantal, le train (à nouveau 2 X73500 en UM, plein) arrive à Neussargues. Gare immense au milieu de la montagne, a la croisée des lignes, dont une électrifiée jusqu’à Béziers !

Neussargues – Aurillac

Dernier trajet en train dans un double AGC en UM quasi vide, en correspondance unique avec un train plus petit.
Là, on passe au Lioran, gare de montagne au pied du Plomb du Cantal accessible via une piste de ski directe !

Fin du trajet

Pour moi le trajet se termine là. On me récupère à la gare pour aller finalement un peu plus a l’écart que Figeac.
Mais quelle journée :
5 trains Chemin de fer de montagne
1 bus Bus
5 changements Gare
7h de voyage Horloge de bureau
(8h au total avec la voiture)

Le bilan carbone

20 kg équivalent CO2

Depuis Lyon, 300 km en train

Source de calcul : carbonfootprint.com

Réagissez, partagez !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le trajet sur Twitter

Voir cette publication sur Instagram

Arc et falaises.

Une publication partagée par Xavier Lcz (@xlcz) le

Aller plus loin !