» Backpack  » Massif du Sancy

backpack
Massif du Sancy

Mars 2021

A la base, on partait pour faire les chemins de Saint-Jacques en itinérance. A vu de la variabilité du climat et de la visibilité sur cette période, nous avons opté pour l’Auvergne. Et nous n’avons pas été déçus ! Le coeur de l’Auvergne, son centre, recèle nombre de villages et de chemins de randonnées qui se prête à tous les styles et tous les niveaux. Forêts, lacs, sommets, vous pourrez tout faire dans un périmètre restreint. Cerises sur les gâteaux, la gastronomie auvergnate et ses frômages, ainsi que le patrimoine local invite à se poser, pour un temps, dans le coin.
En 7 jours avec Xavier et Gabriel

157

photos

Grandeyrolles

Posons nos sacs dans notre gîtes pour ce séjour en Auvergne.
Grandeyrolles, connus des randonneurs avertis d’Auvergne est un petit village au bout d’une route. Pour commencer, un PR nous met en jambe et nous fait découvrir tours et ruisseaux.

Saint-Nectaire

Bourgade à deux visages, Saint-Nectaire est surtout connu pour être le nom d’un fromage.
Et quel fromage ! Provenant d’une toute petite zone AOC, il est pourtant mondialement connu. Mon préféré ? Un Saint-Nectaire fermier avec sa croute grise. Miam !

Saint-Nectaire la ville est divisée en deux parties : le bas et le haut.
Dans la partie basse se concentre la ville thermale, avec ces hotels et animations touristiques, au charme nostalgique.
Dans la partie hausse, le bourg historique, et son église romane. Exemple parfait de l’art roman auvergnat, elle se caractérise par ses chapiteaux, au nombre de 103, d’une extrême précision et figuration. Des bandes-dessinées sur pierre.

Murol et le Lac Chambon

Murol et le lac Chambon sont collés. Tardivement devenu lieu de villégiature, le lac est maintenant aménagé pour la baignade.

Le lac Chambon

Lac naturel comme tant dans la région, le Lac Chambon est d’origine volcanique. Une petite activité de vacances s’est installée autour sans franchement le défigurer.
Depuis l’une de ces plages, le massif du Sancy se dégage, offrant le reflet de la neige dans ses eaux.

Murol

Murol est un village typique d’Auvergne : engoncé dans une vallée, à l’abri du vent, il est fait dans cette pierre volcanique sombre qui donne un charme austère.
Au-dessus, tel un phare, campé sur une roc, le château de Murol. Il se dresse là, comme une imprenable place forte. Visiblement stratégiquement placé puisque nous le verrons depuis à peu près toutes nos randos de notre séjour.

La Vallée de Chaudefour

Réserve naturelle préservée, la Vallée de Chaudefour se niche jusqu’au pied du Puy Ferrand, voisin très proche du Puy de Sancy.
Cadre de randonnées sauvages, la vallée creuse sont lit au plus près des hauts sommets d’Auvergne.
Spot d’escalade réputé et parmi les plus durs de France, elle se caractérise aussi par sa source Saint-Anne, chargée en fer et qui donne cette couleur particulière à son lit.

Besse et le Lac Pavin

Encore un lac et une ville, mais une autre ambiance.

Le lac Pavin

94 mètres de profondeur, autant ne rien laisser tomber.
Etabli dans un cratère à fleur de terre, le lac Pavin fait partie de cette multitude de lacs d’origine volcanique de l’Auvergne. Ici, vous avez devant les yeux le plus jeune volcan de la région (il y a environ 6 900 ans tout de même).
Il a choisi de se faire un trou à coté d’un petit volcan déjà en place depuis quelques années, le Puy de Montchal. La ballade amène à monter jusqu’à son sommet pour voir Super-Besse, et enfin, passer à travers son cratère.

Besse-en-Chandesse

Parmi les plus gros bourgs du coin, Besse invite à la visite. La pierre volcanique, encore une fois, construit des rues et de places tantôt aérées, tantôt étroites.
Son beffroi garde l’entrée de la ville avec un système de barbacane encore en place ! Plusieurs fontaines ornent les places sur lequels se côtoient boulangeries et… fromageries bien sûr !

Du Puy de la Tache au Puy de l’Angle

Une balade entre 1400m et 1700m de dénivelé. On ne dirait pas comme ça, mais dans le Massif Central, c’est une balade sur les sommets.
Conseillée par un agriculteur local, cette rando suit une crête qui domine les plateaux de Murol d’un côté, et ceux de Mont-Dore et La Bourboule de l’autre.
Entre gadoue et névés, un régal pour les yeux.

Le Puy de Sancy

Point culminant du Massif Central avec ces 1885m, le Sancy est une montagne timide. Souvent caché par les nuages, il est aussi souvent confondu avec ces plus proches sommet, tel le Puy Ferrand. Car le Sancy n’est pas beaucoup plus grand qu’eux, et se cache en fonction des perspectives.
Néanmoins, c’est lui le plus grand, et après une ascension en raquettes, c’est de son sommet qu’on a la plus belle vue, des Monts du Cantal au Monts Dômes.

La Haute-Vallée de la Dordogne

Prenant sa source au Sancy, la Dor et la Dogne se joignent rapidement pour donner naissance à ce fleuve qui va creuser sa vallée jusqu’à la Gironde.

Le Mont-Dore

Ville de villégiature douce. Le Mont-Dore a pris son essor au 19eme siècle grace à ses thermes.
Avez-vous déjà vu un batiment style Haussmann en pierre volcanique ? A Mont-Dore tout est possible !

La Bourboule

A quelques kilomètres du Mont-Dore, La Bourboule est aussi une ville thermale. Ici, pas un, mais deux établissements thermaux vous attendent.
Couvrant une belle surface, le parc Fenestre est le point interessant de la cité. Grand parc urbain, planté de séquoïas, il offre aux enfants de nombreuses, très nombreuses attractions.

Orcival

Basilique démesurée dans un petit village, Orcival est aussi un exemple volumineux d’art roman auvergnat.
Bâtie sur une pente, elle profite de la déclivité pour disposer d’une crypte haute sous plafond, alors que son narthex n’est troué d’aucune porte.
La basilique fait toujours l’objet d’un pèlerinage pour le 15 août.

De là part une randonnée sur le plateau qui la domine, vers la Roche Branlante, posée comme en équilibre depuis des millénaires… mais qui ne bouge pas.

Le Lac de Guery

Situé au col du même nom, le Lac de Guéry s’est formé par des coulées de lave qui ont bloqué le lit du ruisseau.

Saint-Saturnin et les gorges de la Monne

Dernière étape de notre séjour, la plus orientale de notre séjour, avec une pierre qui se fait déjà plus claire.

Les gorges de la Monne

Tranquille petit ruisseau qui creuse son lit à travers le massif du Sancy, la Monne déambule au calme du vent et des intempéries qui font rage sur les plateaux.

Saint-Saturnin

Ici, la pierre s’éclaircit, mêlant la pierre volcanique à des couleurs plus calcaire.
Un château, mais aussi une église, encore une fois très représentative de ce que l’Auvergne fait de mieux en art roman.

Autour du voyage

Le bilan carbone

70 kg équivalent CO2

Depuis Paris jusqu’à Issoire en train : 10kg
300km durant le séjour : 60kg en voiture à deux ou trois

Source de calcul : carbonfootprint.com

Suivez mes voyages
sur Instagram

Aller plus loin !