» Road trip  » Finistère

road trip
Finistère

Août 2021

Aller jusqu’au bout des choses ! Après une première découverte de la Bretagne sur sa partie est, il fallait aller jusqu’au bout des choses, jusqu’à la fin de la terre, le Finistère. Fin de la péninsule de Bretagne, à la forme si caractéristique, qui donne une forme particulière à la France est un pays où les forces de la nature s’affrontent : la terre, le vent et l’eau. Pour ce voyage, nous partons en van à toit relevable, pour être au plus près de ces éléments.
1400 km en 5 jours avec Xavier, Claire, Citlalin, Thomas et Marion

103

photos

La montagne noire

Issu du massif armoricain, la montagne noire prend sont origine du centre de la Bretagne pour aller jusqu’au début de la presqu’ile de Crozon, comprenant notamment les Mont d’Arée. Ici, nous commençons notre voyage dans le Finistère par un de ces plus haut sommet : le Roc’h Trevezel

Morlaix

Grande ville du nord finistère, Morlaix s’est installé dans l’estuaire d’une rivière proche de la mer. Fréquenté par Anne de Bretagne pendant son règne, réputée pour être habité par des bretons mordants, sa physionomie a changé avec l’arrivée du rail, et la construction d’un viaduc ferroviaire qui la traverse.
Morlaix se distingue aussi par de nombreuses oeuvres de street art sur les murs de la ville.

Ceinture dorée et côte des Légendes

De Morlaix à Brest se succède la ceinture dorée et la cote des Légendes.

Roscoff

Port de pêche et port de Ferry, Roscoff permet de rejoindre la Grande Bretagne ou l’Irlande.

Phare de l’Ile Vierge

Plus haut phare d’Europe avec ces 82,5m, il surplombe le premier phare de 33m qui est resté à ses côté.

La côte des Légendes

Oscillant entre abers et falaises saillantes, la cote des Légendes offres des vues impressionnantes sur la Manche.

Pointe Saint-Matthieu

Marquant la rupture entre la coté nord et la mer d’Iroise menant à Brest, la Pointe Saint-Matthieu fut important village avec une abbaye. C’est aujourd’hui un phare de premier plan pour guider les bateaux jusqu’à la Manche.

Brest

Capitale du Finistère, et ville importante de Bretagne, Brest a subit les dommages de la seconde Guerre Mondiale et sa situation de base navale militaire. La ville, en majorité reconstruite post-guerre, présente un plan quadrille et des immeubles sans charme. Mais ses ports et des sites réutilisés comme l’Atelier des Augustins lui confèrent une ambiance très particulière.

Presqu’île de Crozon

Pénisule centrale, qui donne cette forme si caractéristique à la Bretagne, la presqu’Île de Crozon est un immanquable de qui visible l’extrême ouest de la France. Sa variété de paysage, sa côte rocheuse qui fait fasse à la mer déchainée, son point culminant et ses plages parmi les plus belle d’Europe en fond un condensé de tout ce qu’on peut trouver en Bretagne.

La plage de l’Ile Vierge

Rien à voir avec le phare cité précedemment. Mais la promenade pour aller jusqu’à la plage de l’Ile Vierge vaut le voyage : chemin en forêt puis côtier sur des eaux turquoises, avec une végétation méditerranéenne, dépaysant.
La plage est aujourd’hui fermée au public pour préserver le site, très dégradé par la surfréquentation.

Camarêt-sur-Mer et la pointe de Penn Hir

Extrême ouest de la presqu’ile, Camaret est un port de pêche qui fut largement fortifié pour défendre les intérêts de la rade de Brest.
Sur son territoire, la pointe de Penn Hir qui conclut la presqu’île de Crozon par d’impressionnante falaise, ponctuée du Tas de Pois.

Pointe des Espagnols

Au nord de Crozon, cette pointe donne une vue imprenable sur Brest et sa rade.

Cap de la Chèvre

Au sud de Crozon, le cap rend hommage aux marins de l’aéronavale disparue en mer. Elle donne aussi un point de vue sur le sud Finistère et la pointe du Raz, étape suivante de notre voyage.

Menez Hom

Point culminant de Bretagne, le Menez Hom pointe à 329m. Une vue panoramique sur l’ensemble de Crozon, et de l’arrière pays breton ravie les amateurs de sports de vent !

Locronan

Cité de caractère, sise sur les contrefort d’une montagne qui porte son nom, Locronan est une image d’Epinal parfaite du village breton.

Douarnenez

Loin d’une image purement touristique, Douarnenez est une ville qui vit ! 3 ports la composent : plaisance, pêche et industriel. D’ici partent des marins qui partent chercher du poissons des nuits durants, défiant une mer déchainée.

Le cap Sizun

Pointe sud du Finistère, le cap Sizun est surement l’un des plus sauvage, conclu par la fameuse pointe du Raz/

La pointe de Beuzec

Lieu de bivouac avec notre van, la Pointe de Beuzec nous a offert un magnifique coucher de soleil plein ouest.

La pointe du Raz

Mythique, balayée par les vents et la mer, la Pointe du Raz s’est offerte à nous dans un calme olympien et une mer d’huile, laissant même apercevoir des dauphins, l’Ile de Sein, et même le phare d’Ar-Men situé à 20km de là.

Audierne

Petit port de pêche du Finistère sud, dernière étape avant de rejoindre Quimper pour conclure notre voyage

Quimper

Conclusion de notre découverte du Finistère, la capitale de la Cornouaille s’illumine un dimanche matin pour nous. Dernière flanerie dans les rues de la vieille ville avant de revenir à la réalité de la routine, après une semaine sous le soleil et en van.

Autour du voyage

Le bilan carbone

320 kg équivalent CO2

De Paris à Nantes en train : 10kg
De Nantes, visite du Finistère en van à 3/5 personnes : 310kg

soit

0,18x

ce que la Terre peut supporter par personne par an pour stopper l’accroissement de l’effet de serre.

Source de calcul : carbonfootprint.com

Suivez mes voyages
sur Instagram

Aller plus loin !